Améliorer votre tonus musculaire

Améliorer, intensifier votre tonus musculaire

Que signifie le terme « améliorer » et « intensifier » ?

D’après le Larousse « améliorer » est le fait d’augmenter les qualités, les capacités, le niveau de quelque chose, de quelqu’un, les rendre meilleurs, par exemple : améliorer le cadre de vie. On dénombre 19  synonymes : embellir, arranger, bonifier, chauler, civiliser, compléter, corriger, développer, enchérir, enrichir, fignoler, parfaire, perfectionner, promouvoir, réformer, rénover, retoucher, réviser, transformer.

D’après le Larousse « intensifier » est le fait de rendre plus intense, porter à un plus haut degré de rendement, d’efficacité, par exemple : intensifier la lutte contre l’alcoolisme. Il y a 9 synonymes : accentuer, accroître, ajouter, amplifier, augmenter, doubler, exacerber, multiplier, renforcer.

Qu’est-ce que la tonicité musculaire ?

Au sein même de vos muscles, il y a une tension permanente qui s’exerce d’une manière plus ou moins prononcée suivant le niveau d’entraînement de chacun, c’est ce que l’on appelle le tonus musculaire. C’est comme une protection de base en cas de danger immédiat. Ce tonus peut être comparée à une petite contraction musculaire qui fonctionne comme un élastique sous tension avec une commande nerveuse pour activer l’élastique. Sachez que votre tonus musculaire, une fois retrouvée, permet à vos tendons de se reposer et donc vous éviter tout un tas de vilaine blessure et vous aurez une meilleure récupération.

A partir de quel point peut-on parler d’hypotonie et d’hypertonie ?

Suivant le Larousse l’ « hypotonie » est la diminution du tonus musculaire, responsable d’un relâchement des muscles ou une baisse du tonus, de la force musculaire, d’une insuffisance du tonus de l’organisme. Au niveau physiologique le muscle est mou, détendu, sans aucune réaction.

A l’inverse l’ « hypertonie » est l’exagération du tonus musculaire qui se manifeste par une augmentation de la résistance du muscle à son allongement passif ou une augmentation anormale du tonus, des tissus ou des muscles. Contrairement à l’hypotonie, une contraction continue est l’effet de l’hypertonie. Pour vous donner un exemple d’hypertonie je peux citer « la crise de tétanie ».

Comment puis-je faire pour améliorer mon tonus musculaire ?

Agir sur la tonicité de vos muscles est très simple est surtout très naturel. Il faut rechercher la réaction musculaire. Pour se faire, il existe un grand nombre d’exercice qui cible des zones de votre corps et qui vous font faire des mouvements. Il est très important de s’impliquer mentalement dans ces mouvements car vous aurez des résultats plus vite et éviterez les blessures.

Ce que j’entends par « implication dans un mouvement » est le fait de donner une raison ou un objectif à un mouvement.  Par exemple, imaginez ramasser un objet au sol lorsque vous faites des squats ou encore vous imaginer mettre votre bagage à main dans le compartiment à bagage de l’avion, quand vous faites le mouvement de développer militaires.

Par la suite avec une routine bien établie et une technique améliorée, vous pourrez avec cette même implication vous concentrer sur la vitesse d’exécution et l’élasticité de vos mouvements. Afin d’obtenir une meilleure élasticité, il est souhaitable d’aller dans l’étirement dynamique du muscle à chaque répétition. Attention !! Vous avez bien compris qu’il faut absolument s’entraîner avec des charges légères voire même essentiellement avec votre propre poids de corps et prendre 3 bonnes minutes de récupération entre chaque série. Ne sous-estimez pas ce type de travail musculaire, il est très intense.